Portraits de Guillaume et Harmony, chocolatiers chez Couleur Chocolat

Like 21
Couleur Chocolat, pâtisserie chocolaterie à Nantes

Quand on pousse les portes de Couleur Chocolat, quartier Saint-Donatien à Nantes, une douce odeur de chocolat et de gourmandise nous arrive. Nous sommes allés poser quelques questions à Harmony et Guillaume, pâtissiers-chocolatiers et gérants de la boutique. Découvrez leur quotidien

Est-ce que vous pouvez vous présenter ?

Harmony et Guillaume : Nous sommes Harmony et Guillaume, pâtissiers chocolatiers et gérants de la boutique Couleur Chocolat à Nantes.

Comment êtes-vous arrivés dans le métier de chocolatiers et pâtissiers ?

H : Je suis devenue pâtissière assez tardivement. J’ai obtenu mon CAP pâtisserie en 2012 et j’ai continué de me former avec Guillaume. Avant de me reconvertir, j’ai suivi une formation pour devenir réceptionniste en hôtellerie, j’ai travaillé en tant qu’étalagiste, pour refaire les décors de vitrine. Ensuite, j’ai ouvert un restaurant avec un ami durant trois ans. Je confectionnais les pâtisseries et je me suis rendue compte qu’il me manquait toute la technique, j’étais vite limitée. Avec l’aide de ma famille qui m’a encouragée, j’ai passé mon diplôme de pâtisserie.

G : Pour ma part, j’ai effectué un stage en pâtisserie en troisième et ça m’avait beaucoup plu. Ensuite, j’ai continué dans cette voie. J’ai commencé par la boulangerie avant de me tourner plus vers la pâtisserie et me spécialiser dans le chocolat. J’ai ensuite travaillé dans plusieurs boulangeries et pâtisseries, ça m’a permis d’acquérir des expériences variées.

Couleur Chocolat itw

Pourquoi avez-vous décidé d’ouvrir votre propre boutique, Couleur Chocolat ?

H : Quand je passais mon CAP, l’idée était d’ouvrir un salon de thé, avec des pâtisseries plus simples que celles que l’on propose actuellement. Et j’ai rencontré Guillaume qui voulait quitter l’emploi qu’il occupait à ce moment-là. On s’est alors dit que l’on allait créer quelque chose ensemble. On est finalement parti sur une chocolaterie pour que Guillaume puisse continuer à travailler le chocolat.

Pourquoi avez-vous choisi le quartier Saint-Donatien pour ouvrir votre boutique ?

H : On a visité pas mal de locaux sur la Côte Atlantique, mais on s’est dit que l’on pouvait oublier les vacances d’été et, ayant une petite fille, ce n’était pas l’idéal. Puis on a visité cet endroit et on s’est dit que pour une première affaire, c’était la taille qu’il nous fallait.

G : Au début, on pensait le quartier Saint-Donatien très triste. On s’est vite aperçu que c’était un quartier qui fonctionnait bien, il est très dynamique et très commerçant. Il y a une vraie vie de quartier, presque comme un petit village, et on est très proche de notre clientèle. Les gens sont reconnaissants et ils sont fidèles, c’est très agréable.

« On a presque fait le tour de la Bretagne avant de poser nos valises à Nantes ! »

Que proposez-vous chez Couleur Chocolat ?

G : On propose des bonbons en chocolat, des tablettes, toutes sortes de coffrets chocolatés, des pâtisseries au chocolat, mais pas que ! On fait aussi des pâtisseries aux fruits, de saison la plupart du temps. Chez Couleur Chocolat, il y a aussi des pâtes de fruits, des confitures… En termes de pâtisseries, on confectionne des gâteaux individuels et des gâteaux à partager.

Couleur Chocolat, pâtisserie chocolaterie à Nantes

Tout ce que vous proposez en boutique est fabriqué chez vous ?

G : Oui ! C’est nous qui confectionnons tout ce que vous pouvez retrouver en boutique. Il existe une exception ; les bonbons au caramel au beurre salé que l’on fait venir de chez un artisan des Côtes-d’Armor.

Aujourd’hui, que préférez-vous dans votre métier de chocolatiers pâtissiers ?

H : Je dirai le côté créatif, même si on ne peut pas toujours l’exploiter car on ne peut pas créer tout ce qu’on veut ; il y a des contraintes de prix et de temps. J’aime aussi la polyvalence du métier, le fait d’être un peu à la vente, à la fabrication et dans les bureaux pour le côté commercial.

G : Nous ne sommes pas cantonnés à un produit, et c’est ce qui est agréable. On ne fait pas toujours la même chose. Ce n’est pas un métier routinier, les journées ne se ressemblent pas et c’est très plaisant.

Couleur Chocolat itw

Justement, à quoi ressemblent vos journées ?

G : Nos journées commencent à 6h avec la fabrication des pâtisseries jusqu’à 13h. L’après-midi est généralement consacrée au travail du chocolat.

Qu’est-ce qui vous motive ?

H : S’améliorer de jour en jour. Lancer des nouveaux produits, réaliser des essais… C’est ça qui est motivant. On a aussi une équipe sympa dans laquelle il y a une bonne ambiance.

Y a-t-il une période de l’année que vous affectionnez particulièrement ?

G : Je dirai Pâques et Noël. Ce sont deux grosses périodes qui sont totalement différentes, mais que l’on aime vraiment beaucoup. À Pâques, c’est énormément de moulage et à Noël, c’est plus de la confection de bonbons en chocolat.

H : Pour ma part, j’ai une préférence pour Pâques. C’est une période qui est moins chargée en stress, contrairement à Noël qui est un véritable challenge où tout doit être parfait. Et puis, Pâques, c’est réellement ludique, on crée plein de petits personnages, il y a plus de création et c’est ce que j’aime !

Couleur Chocolat, pâtisserie chocolaterie à Nantes

Est-ce qu’il y a un produit que vos clients aiment particulièrement ?

G : Difficile d’en citer un seul… Certains ont une préférence pour les mendiants, d’autres n’aiment que les bonbons au chocolat noir, pour d’autres ce sont les tablettes… C’est assez varié.

Si vous deviez nous donner un produit que vous voulez faire découvrir à vos clients, lequel serait-ce ?

H : Les confitures ! C’est un produit que l’on trouve partout et nos clients n’osent pas trop en acheter chez nous. Les confitures que l’on propose sont faites maison, avec des fruits de producteurs locaux et de saison.

Si vous deviez donner trois mots pour décrire Couleur Chocolat, quels seraient-ils ?

H : Je commencerai par simplicité et efficacité. On fait peu, mais on essaye de bien faire. On est exigeant sur la qualité de ce que l’on propose. Bien sûr, les palais sont tous différents et on essaye de s’améliorer au quotidien. C’est ça qui nous plaît aussi, de chercher à faire toujours mieux. Le troisième mot serait l’accueil. On a toujours eu de super vendeuses et on tient à ce que ça continue.

Couleur Chocolat itw

Avez-vous une anecdote à nous raconter ?

H : On a ouvert la boutique et commencé les fabrications deux semaines avant Pâques, et ça a été un vrai challenge ! On a passé plusieurs nuits blanches à travailler, je commençais à voir des étoiles (rires). Mais, on devait tenir, c’étaient les premières ventes. À la fois, on avait l’adrénaline de l’ouverture et la peur qu’il n’y ait personne.

Où vous voyez-vous dans dix ans ?

H : J’aime beaucoup cette question (rires) ! On ne sait pas où nous serons, mais tout est envisageable…

Avez-vous un petit mot pour la fin ?

H : Faites ce que vous aimez. Si vous n’aimez pas ce que vous faites, c’est que vous n’êtes pas à votre place et il faut changer. Si on fait ce qu’on aime, ça marche toujours ❤️

Mille mercis à Harmony et Guillaume de nous avoir ouvert les portes de leur boutique Couleur Chocolat. Gourmandes et gourmands, n’hésitez pas à venir découvrir les créations de ces pâtissiers-chocolatiers passionnés. On est sûrs que vos papilles vous diront merci !