Une journée avec Jean-Pierre et Gaëlle – Cordonnerie JP Cordo, cordonniers à Nantes

Like 18

Avec leur bonne humeur communicante et le son de leurs multiples machines, difficile de ne pas remarquer Jean-Pierre et Gaëlle de la Cordonnerie JP Cordo située dans la Galerie Commerciale du Super U de Nantes Saint Jacques, quartier Nantes Sud. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir le quotidien de cordonnier.

Depuis quand tiens-tu la boutique/l’entreprise ?

Gaëlle : Ça fait plus de six ans que Jean-Pierre tient la cordonnerie et trois ans pour moi !

Jean-Pierre : Je n’ai pas cherché ce local, on l’a trouvé pour moi. Un jour, on m’a téléphoné et quelqu’un m’a dit « Jean-Pierre, il y a une cordonnerie à vendre à Nantes, c’est une bonne affaire… » et tout s’est fait comme ça. Mais je suis issu d’une famille de cordonniers.

C’est donc une passion transmise en génération. Et aujourd’hui, de qui es-tu accompagné ?

G : Jean-Pierre de Gaëlle et Gaëlle de JP, j’ai commencé comme apprentie !

JP : On a eu quelques stagiaires en cordonnerie aussi notamment des stages de découverte professionnelle de troisième.

une-journée-avec-jp-cordo-cordonnier-nantes une-journée-avec-jp-cordo-cordonnier-nantes

C’est chouette de faire découvrir votre métier aux plus jeunes ! À quelle heure commence votre journée à la cordonnerie ?

G : On commence tous les jours à 9h.

D’accord et quelle est la première chose que vous faites le matin ?

JP : Alors, il est vrai que nous avons un petit rituel en arrivant. (rires) Tout d’abord, on ouvre la boutique, puis la caisse et ensuite on fait le ménage qu’on a pas voulu faire la veille. On prend le temps d’ouvrir les yeux, de prendre un café et généralement ça se passe très bien (rires) et on se met doucement dans l’ambiance le matin.

G : On ne fait jamais le ménage la veille, on le fait le matin en arrivant et on démarre notre journée dans un atelier propre. Le soir, on ferme la boutique et on s’en va, on ne fait pas le ménage.

Comment s’organisent vos journées par la suite ?

G : Il n’y a pas de journée type, on fait aussi beaucoup de prestations à la demande comme la reproduction de clés. Le client arrive, on lui fait ses clés puis il repart avec. Il y a aussi des prestations que nous réalisons à l’arrière dans l’atelier comme la réparation et l’entretien de chaussures, de baskets, de sacs, le ressemelage, le changement de talons, la réparation de ceintures. Mais on fait aussi l’affûtage de couteaux et de ciseaux, la fabrication de tampons, de la gravure ou encore le changement de pile et de bracelet de montre. On est vraiment une cordonnerie multiservices.

JP : Oui, notre travail est très varié, on ne sait jamais sur quoi on va tomber !

Qu’est-ce qui vous motive chaque jour ?

G : Je dirais, l’amour du travail et le sourire de nos clients. (et la proximité se ressent vraiment dans les échanges de Jean-Pierre et Gaëlle avec leurs clients. Lorsqu’ils passent devant la boutique, beaucoup s’y arrêtent, souvent pour échanger sans besoin particulier en cordonnerie !)

JP : Oui c’est vraiment l’amour de notre travail, de ce qu’on fait et le fait d’être indépendant. On entretient une certaine liberté.

une-journée-avec-jp-cordo-cordonnier-nantes une-journée-avec-jp-cordo-cordonnier-nantes

Votre indépendance est importante ? Quelle est la différence avec les autres cordonniers ?

G : Les franchises de cordonnerie ont des restrictions. Les franchisés ont leurs propres produits, à des prix bien définis et ils doivent effectuer leurs commandes à des centrales d’achat.

JP : Et ils ne sont pas maîtres de leurs propres tarifs, nous on choisi d’appliquer des tarifs très accessibles pour nos services, c’est important pour nous.

Je vois et quelle est la chose que vous n’arrêterez jamais de faire ?

G : De respirer de la colle ! (rires) Je rigole. -mais il est vrai que les cordonniers en manipulent beaucoup-

JP : Pour moi, c’est de sourire, le contact client pour nous, il est primordial. On sent qu’on tisse des liens avec la clientèle. Déjà nous, dans notre morale, c’est pas forcément notre boutique, c’est la boutique de celles et ceux qui veulent bien venir.

 

C’es. génial de voir les choses comme ça ! Est-ce que vous avez un jour préféré ?

G : Alors moi, j’aime bien le lundi ! Je suis toute seule toute la journée à la boutique et j’apprécie beaucoup !

JP : Et moi le samedi parce que je n’ai pas à la supporter ! (rires)

Un mot de la fin ?

G : Faites réparer vos chaussures, vos baskets, vos sacs et autres. Ça vous coûtera moins cher et vous participerez la réduction des déchets et de consommation de matières premières.

Ce temps passé aux côtés de Jean-Pierre et Gaëlle, nous a fait découvrir la multitude de prestations effectuées par le cordonnier. Leurs services vont bien au-delà de la réparation de chaussures et des doubles de clés. Un véritable savoir-faire leur permet de donner une seconde vie à des sacs, des baskets, des vêtements abimés, une solution très économique et surtout écologique qu’on apprécie vraiment ! Pour toute réparation ou prestation de cordonnerie multiservice, rendez-vous chez JP-Cordo, dans la Galerie Commerciale du Super U de Nantes Saint Jacques, quartier Nantes Sud !