Portraits de Jordy et Samantha – Poissonnerie Moreau Jordy à Nantes

Like 18
Poissonnerie Moreau Jordy située sur le marché de Talensac à Nantes

C’est au cœur du marché de Talensac, à Nantes, que Jordy et Samantha, accompagnés de leur équipe, vous proposent de délicieux produits de la mer à La Poissonnerie Moreau Jordy. Nous sommes allés à leur rencontre, un matin à l’aube, pour en découvrir un peu plus sur leur histoire et le métier de poissonnier à Nantes.

Pouvez-vous vous présenter ?

Samantha et Jordy : Nous sommes Samantha et Jordy, gérants de la Poissonnerie Moreau Jordy située en haut du marché de Talensac, à Nantes et ouverte du mardi au samedi et le dimanche de novembre à février.

Poissonnerie Moreau Jordy située sur le marché de Talensac à Nantes

Comment êtes-vous arrivés au métier de poissonnier ?

J : Moi, je suis né dedans puisque j’ai repris l’entreprise de mon père, qui s’est installé ici, il y a vingt-huit ans. Du haut de mes trente ans, ça fait déjà quinze ans que je suis poissonnier et certains de nos clients m’ont vu grandir. Samantha m’a rejoint quand on a décidé qu’on allait reprendre la suite de mon père.

S : Pour ma part, avant de rejoindre Jordy, il y a trois ans, j’étais déjà dans l’artisanat, mais j’étais coiffeuse.

« Certains clients m’ont connu alors que ma tête ne touchait pas la planche à découper »

Si vous deviez donner trois mots pour définir la poissonnerie Moreau, quels seraient-ils ?

J : Je dirai propreté, service et accueil parce que c’est important de bien accueillir les clients. Et la qualité, on essaye de toujours travailler avec de bons produits.

Comment faites-vous pour trouver de bons produits ?

J : L’avantage de notre métier, c’est qu’il y a tous les jours de nouveaux produits. Tous les jours, on reçoit un arrivage de la criée. On n’est donc pas à l’abri de ne pas savoir un jour ce qu’on va recevoir le lendemain et que la nuit, on trouve un produit qu’on n’avait plus ou pas eu depuis un moment.

À quelle heure commencent vos journées ?

J : Je me lève à 3 h 30 le matin. Je vais ensuite au MiN de Nantes pour chercher la marchandise commandée la veille aux criées et la journée se termine vers 16 h avec de l’administratif.

Avez-vous des traits de caractères différents ou est-ce que vous vous complétez bien dans votre travail ?

J : On se complète plutôt bien. Comme je ne suis pas très papier ou compatibilité, c’est Samantha qui gère cette partie-là. Moi, je m’occupe plus de l’achat du poisson.

Aujourd’hui, qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton métier de poissonnier nantais ?

J : Je pense que c’est travailler le poisson. C’est la base de notre métier et c’est un plaisir de travailler le poisson tous les jours.

Une cliente : Je viens depuis toujours voir Jean-François pour mes achats. Au départ, il travaillait pour une poissonnerie en bas du marché et quand il a décidé de se mettre à son compte avec la Poissonnerie Moreau il y a vingt-huit ans, je l’ai suivi pour le soutenir et depuis je suis restée fidèle !

En cette saison, quel est ton produit de la mer préféré ?

J : Je dirai la Saint-Jacques. Je suis hyper fan de ce produit, autant juste snackées ou crues en carpaccio. Pour moi, c’est l’un des meilleurs produits qu’on peut avoir, quand c’est la saison bien sûr !

Poissonnerie Moreau Jordy située sur le marché de Talensac à Nantes

Si tu devais donner ton produit d’été préféré, lequel serait-il ?

J : L’été, on est beaucoup sur les thons, rouges ou blancs. Il y a les moules aussi, parce que moules-frites l’été ça marche très bien !

Quel est le plus beau compliment que tu aies reçu d’un client ?

J : Je ne dirai pas que j’ai eu un compliment en particulier, mais c’est tous les petits compliments de l’année comme « merci de nous proposer du bon poisson », « merci de nous enlever les arêtes ». On a aussi des compliments sur la propreté. Ça nous fait plaisir, car la propreté, c’est vraiment quelque chose de très important dans notre métier.

Où est-ce que vous vous voyez dans dix ans ?

J : Toujours là, j’espère, avec les mêmes clients. Et peut-être même avec mon fils qui sait, il aura presque mon âge quand j’ai commencé (rires).

Aujourd’hui, de qui êtes-vous accompagnés avec Samantha ?

J : Alors, on travaille avec Catherine qui est la sœur de mon papa et qui a commencé avec lui dès ses débuts. Et on a aussi Erwan, qui est avec nous depuis le mois de septembre.

Avez-vous des anecdotes à nous raconter ?

J : Des anecdotes au marché de Talensac à Nantes, il y en a beaucoup. Celle dont je me souviendrai toujours, c’est lorsque deux clientes se sont fâchées devant l’étal et qu’une des deux a pris un poisson pour taper sur l’autre avant de me le balancer sur moi. Elles ne sont plus jamais revenues après ça et le poisson n’a pas été vendu parce qu’il n’était pas dans un bel état (rires).  

Si tu devais faire découvrir un produit peu connu aux gens, lequel serait-il ?

J : Je dirai le calamar. C’est un produit dont l’aspect rebute souvent les gens parce qu’on voit les tentacules, mais c’est tellement bon et tellement bon et fin quand on le mange. Ici à la Poissonnerie Moreau, on vous les lave, on vous les prépare à 100 %. Poêlé avec un peu de beurre, de l’ail et du persil, c’est tout simplement délicieux et très rapide à cuisiner.

Poissonnerie Moreau Jordy située sur le marché de Talensac à Nantes

Aujourd’hui, qu’est-ce que tu aimes au marché de Talensac à Nantes ?

J : Ce que j’aime avant tout, c’est la diversité des produits proposés. On a la chance d’avoir de délicieux poissonniers, bouchers, boulangers, crêpiers… Il y a aussi des étals turc, alsacien… Un client qui rentre trouve forcément ce qu’il est venu chercher.

Est-ce que vous faites des plateaux de fruits de mer ?

J : Bien sûr, on propose des plateaux de fruits de mer tout au long de l’année, à commander deux jours à l’avance. On a une base de plateau de fruits de mer avec tous les produits qu’on peut proposer et après le client le décortique comme il veut : s’il ne veut pas de deux-trois produits, mais plus d’un autre, on s’adapte. Pour Noël, c’est différent. Comme c’est une période bien spécifique, on recommande aux clients de commander au moins deux semaines en avance.

As-tu un petit mot pour la fin ?

J : À la Poissonnerie Moreau, on vous accueille avec plaisir, tous les jours. C’est une joie de recevoir nos clients, de les écouter, rigoler avec eux. C’est ça qui est chouette, je trouve. Au-delà de vendre quelque chose à un client, c’est aussi de passer un bon moment.

Mille mercis à Jordy et Samantha de nous avoir partagé leur quotidien, parcours, anecdotes… de leur super Poissonnerie Moreau Jordy. Si vous aimez les produits de la mer frais et locaux, c’est l’adresse idéale !