Portrait de Laurène – La Cosmétiquerie à Nantes

Like 15

L’équipe d’Artivisor est partie discuter avec Laurène, gérante de la boutique/atelier de cosmétiques naturels la Cosmétiquerie à Nantes, située à deux pas de la place Graslin. Découvrez son portrait interview !

Quel a été ton déclic pour ouvrir la Cosmétiquerie à Nantes ?

Ouvrir ma boutique était un rêve d’enfant. Entre l’idée, le projet et sa mise en place, il faut du temps pour avoir une vraie expérience, la maturité nécessaire et les opportunités (rencontres, lieu…). J’ai quitté mon poste en parapharmacie pour être animatrice / formatrice. Puis, à la suite d’un deuil, j’ai remis ma vie en question et j’ai eu envie de prendre des risques, de sortir de ma zone de confort professionnelle, de choisir la passion plutôt que la raison. « Choisis un travail que tu aimes, et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie », cette citation, attribuée à Confucius, m’a toujours inspirée.

La Cosmétiquerie à Nantes

Et pourquoi dans l’esthétique ?

L’esthétique m’a toujours attiré, alors avec ma formation commerciale je me suis spécialisée dans ce milieu. J’ai travaillé en institut de beauté en apprentissage et là les soins, la détente… Ça m’attirait beaucoup ! J’ai aussi travaillé en parapharmacie, donc j’ai pris ce que j’aimais dans ces deux univers !

C’est beau ! Et qu’aimes le plus dans ton métier ?

Je dirais… Le partage, l’échange, les rencontres et la possibilité d’être polyvalente !

Oui parce qu’il faut le préciser, la Cosmétiquerie ce n’est pas seulement une boutique. Tu proposes aussi des ateliers, des manucures et du maquillage !

Oui, dans un premier temps c’était uniquement la boutique produit, puis avec le temps, j’ai commencé les ateliers avec des thèmes etc. Côté maquillage et manucure, c’est surtout pour faire découvrir des produits, mais aussi apprendre à se maquiller !

Si tu devais me donner le compliment d’une cliente qui t’as le plus touchée ?

Les compliments qui me touchent ne sont pas toujours verbalisés. La personne qui est contente de son achat et qui revient régulièrement pour d’autres conseils ou qui parle de la boutique à ses proches ; la personne qui prend le temps de mettre une recommandation sur les réseaux ; la personne qui se sent suffisamment à l’aise avec moi pour me raconter ses aventures pendant une manucure… Ces actions m’épanouissent et me réconfortent. Et puis, pour celles et ceux qui ont envie de laisser leur empreinte, il y a, à leur disposition, des petites cartes à remplir qui sont affichées dans la boutique !

C’est une très bonne idée ça ! Peux-tu me donner trois mots qui te définissent le mieux ?

Je dirais obstinée, bavarde et authentique.

Et trois mots qui définissent le mieux ton savoir-faire, ou plutôt la Cosmétiquerie ?

Ateliers, manucure et maquillage pour le côté pragmatique. Mais au niveau des valeurs, je dirais : local, français, naturel, bio, partage… Et beaucoup d’échanges entre les clientes qui se donnent des conseils, deviennent amies !

La Cosmétiquerie à Nantes   .

J’avais envie de savoir… Quel est ton produit favori au sein de ta boutique atelier nantaise ?

Trop dur de choisir ! J’aime environ 1 à 3 produits par marques présentes et j’ai une quinzaine de marques présentes dans la boutique… Les cosmétiques, c’est comme les vêtements, on les change tout au long de sa vie : selon l’évolution de sa peau, les besoins, la météo, les envies… Et puis, il y a les produits « coups de cœur » aussi, notamment dans le maquillage.

Comment t’es tu inspirée pour l’agencement/décoration de la boutique la Cosmétiquerie ?

Pour l’agencement, je ne voulais pas rentrer dans les « cases » habituelles : soin visage, soin corps, capillaires… J’ai privilégié une vision simple des produits, proposés par marque, afin que les client(e)s se repèrent plus facilement et permettre une équité entre les marques (qu’elles soient célèbres ou toutes récentes).

Le concept étant une offre uniquement française, j’ai organisé en « produit ici » (local) et « produit ailleurs » (pionniers de la cosmétique naturelle et bio. Les 3 derniers segments sont « la coquetterie » pour le maquillage ; « le ptit bazar » pour l’accessoire utile au quotidien et le flaconnage et l’apothicaire pour les ingrédients.

La Cosmétiquerie à Nantes

Pour la déco, je ne souhaitais pas de vert, parce que trop attendu en magasin bio. J’ai donc opté pour des couleurs neutres, intemporelles et quelques touches de couleurs plus punchy. La p

lupart des meubles étaient présents dans le local à mon arrivée mais je me suis fait plaisir avec le comptoir négocié en brocante 🙂

Je souhaitais une ambiance qui rappelait celle des magasins de proximité, d’avant grandes surfaces et franchises : pas de stock indécent ni d’écrans plats. Juste une mise en avant de produits naturels, bio, éthiques et de vrais conseils personnalisés.

Et le résultat est là, c’est une belle boutique, bravo ! Allez, une dernière question… Où te vois-tu dans dix ans ?

Je n’ai jamais su répondre à ce type de question, à l’école ou entretien d’embauche, je n’avais jamais de réponse… Je ne fais pas de pari sur du si long terme. Je vis dans un doux équilibre philosophique entre « profite aujourd’hui, on ne sait pas de quoi sera fait demain » et « prends ta vie en main et ne perds pas le contrôle« . Résultat : j’essaie d’anticiper sur au moins un an, tout en laissant un peu de place à l’imprévu, qui donne du piment à la vie 🌶☀️

Un grand merci à Laurène pour ses réponses et son temps accordé. On espère que cet échange vous a donné envie de vous rendre à la boutique/atelier la Cosmétiquerie à Nantes !