De génération, en génération : la passion et le savoir-faire en héritage

Like 1

Qu’il soit pâtissier, couvreur, poissonnier ou fleuriste, l’artisan est toujours un passionné. Et quand l’esprit de famille rencontre un savoir-faire, la transmission n’est jamais loin ! Aujourd’hui, Artivisor vous livre quelques-unes de ses sagas familiales préférées.

Pour la plupart d’entre eux, c’est en regardant leurs parents, eux-mêmes artisans, travailler qu’ils ont attrapé le virus de l’artisanat.

C’est le cas de Flavie, des Demoiselles de l’Air, enivrée dès son plus jeune âge par les fleurs de la boutique de sa mère et dont la passion, notamment pour les plantes « épiphanieytes » n’a jamais faibli ! Lorsque dès l’adolescence elle décide de devenir fleuriste, c’est auprès de sa mère qu’elle choisit de se former.

C’est le tic-tac des horloges de la boutique de son père, maître horloger, qui a séduit Nahid, de Chez Horlogerie Marjowy. 3ème génération à choisir ce métier, elle dispose de plusieurs cordes à son arc et d’une expertise avérée dans la vente et la réparation de tous types de montres, réveils et horloges.

Chez Coiffure Mary, le coup de ciseau est précis. Il faut dire que Vanessa est tombée dedans toute petite, motivée par le talent de ses parents, tous deux Meilleurs Ouvriers de France. Après avoir repris leur salon, elle aussi décroche en 2000 un titre prestigieux en arrivant seconde lors des Olympiades de Montréal.

Les adeptes du Marché de Talensac auront peut-être croisés Anita et Philippe, de la Boucherie Dugast. S’ils ont toujours le sourire, c’est peut-être parce que leur métier est une véritable vocation ! Avec un oncle et un frère boucher, on pourrait même parler de Philippe comme d’un talent naturel !

Quelques étalages plus loin, une famille vous réserve un accueil chaleureux à https://artivisor.com/artisan/la-criee-du-marche-poissonnerie/ – Poissonnerie Moreau. Jean-François, Lydie et leur fils, Jordy, travaillent ensemble et sélectionnent leurs produits avec soin dans plusieurs des criées de la région : chez eux, les poissons sont frais et locaux !

Plus qu’un métier, c’est parfois la terre elle-même que les artisans n’arrivent plus à quitter.

Depuis 1858, la famille Poiron Dabin cultive ainsi la vigne près de Château-Thébaud au sud de Nantes. Aujourd’hui c’est la 4ème génération, représentée par Laurent et Jean-Michel, qui exploite avec passion le sous-sol exigeant composé de granite friable où mûrissent leurs raisins. Spécialisés dans le célèbre « Muscadet Sèvre et Maine sur Lie », ils partagent aussi les connaissances de leurs ancêtres au cours de randonnées cépage avec dégustation et les préservent en ressuscitant des cépages oubliés, tel le « Berligou », le vin des ducs (à déguster tout de même avec modération ;)).

La passion des vignes pousse à la créativité. C’est ce que nous enseigne l’histoire du Vignoble Marchais, débutée en 1947. Philippe Marchais, épaulé par son frère Jean-Claude, a développé le potentiel touristique de leur chais pour en partager l’histoire au plus grand nombre. En plus de proposer des vins de qualité, ils invitent les touristes à de nouvelles expériences en leur proposant par exemple de passer une nuit insolite … dans un tonneau, assurant aux amoureux du vin une escapade enivrante.

Sabor a Tierra et sa dirigeante Sylvie, nantaise d’origine Espagnole, partage cette passion pour la terre. Lorsqu’en 2017 elle décide, avec son amie Raquel, d’apporter un peu de saveurs ensoleillées aux assiettes des particuliers et professionnels, c’est naturellement qu’elle se tourne vers les produits issus de l’exploitation gérée par cinq des membres de sa famille. Située dans les montagnes, la Sierra de las Nieves, à proximité de Málaga, est une réserve naturelle classée au patrimoine de l’UNESCO. Ici, c’est l’amour de la nature qui prime et l’on y utilise aucun engrais, pesticide ou produit chimique qui pourraient mettre en péril son écosystème unique. Là-bas poussent de façon anarchique orangers, citronniers, amandiers et même des oliviers plantés par les Romains il y a plus de mille ans ! Pour cultiver les fruits ou produire les huiles d’olive et les cosmétiques proposés par Sabor a Tierra, la famille de Sylvie utilise des techniques artisanales ancestrales respectueuses de la nature et des hommes. Un gage de qualité qui confère aux produits de Sylvie des saveurs et une qualité rares.

Des frères aux commandes

Lorsque l’on parle d’artisanat et d’héritage familial, les gourmands nantais ne manqueront pas de penser à la Maison Debotté. Fondée il a 160 ans, l’entreprise familiale a su conquérir le coeur de ses clients avec ses pâtisseries et ses chocolats dont la réputation n’est plus à faire. Aujourd’hui, Josselin Debotté, le chef pâtissier et Gérald son frère, maître-chocolatier, perpétuent ensemble les traditions familiales tout en adaptant leurs recettes au palais des nouvelles générations.

Moins gustatif, mais tout aussi coloré, le talent des frères David et Julien Geffroy s’exprime aussi en binôme. Après avoir repris l’entreprise de leur père, ils fondent en 2017 l’entreprise GEFFROY Frères. Leur héritage ? Un sens pointu des finitions et une qualité impeccable ! Leur état d’esprit ? La peinture qui coule dans les veines !

Une histoire à l’envers, ou quand le fils transmet sa passion au père

L’histoire de l’entreprise familiale Landais Couverture démontre que le gène de l’artisanat peut s’exprimer à tout moment. Lorsque Michel Landais, ancien technico-commercial, décide de donner un nouveau sens à son parcours professionnel en se lançant dans le bâtiment, c’est son fils qu’il décide de rejoindre. En 2016, il crée avec Pierre, alors 6 ans d’expérience, Landais Couverture. Depuis le père et le fils travaillent ensemble, pour leur plus grand plaisir.

Toutes ces histoires de transmission nous apprennent une chose : il est difficile de rester indifférent face au savoir-faire, à la beauté du geste et à l’amour de son métier.

Découvrez encore davantage de belles histoires en parcourant le sitehttps://artivisor.com/ 🙂