Qui a dit que les patrons de petites boîtes n’avaient pas de moyens?

Présentez les moi car je vous signe ici et maintenant qu’un patron d’une Très Petite Entreprise peut aisément réussir à dégager du résultat tout en rémunérant très convenablement son gérant.

Voici quelques conseils essentiels pour atteindre ses objectifs et avoir un résultat optimal :

  • Faites un business plan en béton, pour obtenir le soutien des banques lors de la création de votre entreprise. Cela vous permettra de bénéficier d’un prêt et d’être plus serein financièrement. La tréso c’est le nerf de la guerre!
  • Ayez un vrai prévisionnel, pas celui que l’on donne aux banques pour obtenir un financement et qui s’avère très éloigné de la réalité… Un prévisionnel très opérationnel, mis à jour quotidiennement qui vous donnera les indicateurs en temps réel et vous permettra de prendre les bonnes décisions.
  • Calculez le bon prix de vente et votre prix de revient, afin de vendre vos heures de travail ou vos produits au bon prix. Ainsi, chacune de vos affaires sera rentable et vous permettra de dégager la marge souhaitée. Car oui, un prix de vente ne se fixe pas qu’en fonction du concurrent ou du marché… Le bon prix c’est d’abord celui qui vous permettra d’être rentable selon votre modèle économique.
  • Optimiser votre organisation: Le temps c’est de l’argent! Mettez en place des outils pour ne rien oublier, pour prioriser, pour déléguer et surtout faire les choses logiquement (rétro-planning, suivi de chantiers…)
  • Développez vos actions marketing et commerciales, afin de vous faire connaître et fidéliser vos clients. Il faut savoir dépenser mais dépenser intelligemment. La fidélisation de votre clientèle est indispensable, car elle a un impact direct sur votre chiffre d’affaires. Un client fidèle dépense davantage qu’un client occasionnel et cela coute toujours moins cher de fidéliser que d’aller chercher de nouveaux clients.
  • Anticipez les dépenses: une machine en fin de vie, un départ en retraite, des risques de pénuries… Prenez les devants pour éviter de se retrouver au pied du mur.
  • Renégociez vos contrats afin d’optimiser vos charges et dégager plus de marge sur vos ventes.

En bref, le pilotage d’entreprise n’est pas que pour les grosses boites!

Bien au contraire! Par définition, une TPE est plus fragile économiquement et demande de la rigueur dans la gestion et des outils adaptés pour se développer sereinement et de manière pérenne.

Si après tout ça vous ne me croyez toujours pas, appelez moi!

Like 5