Le week-end de Pâques est attendu de pied ferme par les gourmands de tous les âges. À cette occasion, l’équipe d’Artivisor a arpenté les rues nantaises et alentours afin de vous dénicher des pépites : des artisans chocolatiers de talent. Le goût, la créativité, la provenance font partie des raisons de se rendre dans la boutique du coin, mais c’est aussi une très belle façon de récompenser des savoir-faire et de soutenir ses artisans locaux.

 

Les très bons artisans chocolatiers de Nantes, Thouaré-sur-Loire et Bouguenais dénichés par Artivisor

  • La chocolaterie Coutant à Nantes, quartier Copernic. Installée depuis 1973 dans ce beau quartier, l’équipe expérimentée et familiale vous réserve un accueil chaleureux et des délices pour vos papilles.

ARTIVISOR-CHOCOLATERIE-COUTANT-065

 

  • Couleur Chocolat à Nantes, rue du Général Buat. LA boutique nantaise spécialisée dans le chocolat et qui fera fondre tous les amoureux de cacao. Associations créatives et gourmandise au rendez-vous.

TRENDZPHOTOGRAPHY-ARTIVISOR-COULEUR-CHOCOLAT-0057 (1)

  • Les Délices de Thouaré en plein centre-ville de Thouaré-sur-Loire. La boulangerie comporte aussi une partie chocolaterie dont les réalisations sont signées Julien, maître artisan.

artivisor-delices-de-thouare

  • La boulangerie Lesout place de l’Église à Bouguenais. Nicolas Lesout est un boulanger, mais aussi un chocolatier passionné qui a plaisir à réaliser des créations différentes tous les ans.

boulangerie-lesout-chocolatier-nantes

 

Et n’hésitez pas également à jeter un oeil auprès de nos bonnes adresses de boulangeries à Nantes et alentours qui proposent parfois de belles et délicieuses créations chocolatées.

Les créations de 2021, 2020 et 2019 de ces artisans chocolatiers

Mais au fait, pourquoi du chocolat pour Pâques ?

L’oeuf au chocolat, les cloches au chocolat, le lapin de Pâques au chocolat… Mais d’où viennent ces traditions au-delà de l’aspect religieux ? L’oeuf a toujours été le symbole de la fête de Pâques, un symbole de vie chez les Égyptiens, les Perses, et les Romains notamment. Il y a 5 000 ans, les Perses s’offraient des oeufs de poule pour se porter bonheur.

En Alsace au XVe siècle lors de la fête religieuse, on décore des oeufs de poule destinés à être mangés. Peu à peu, la tradition se répand jusqu’aux cours princières où offrir des oeufs richement ornés avec des surprises est de bon ton. Au XVIIIe siècle on a eu l’idée de vider les oeufs pour les remplir de chocolat afin de marquer la fin du jeûne et du Carême. Grâce au progrès technique, les premiers oeufs tout en chocolat sont apparus au XIXè siècle permettant de travailler la pâte de cacao, et l’apparition des moules proposant des formes (en cuivre ou en fer étamé) de plus en plus variées.

Le saviez-vous ?

Pâques est aussi synonyme de tradition régionale, en Alsace on déguste le Lammele, un gâteau en forme d’agneau, en Berry, un pâté en croute à la muscade, en Corse, le Cacavelli, un gâteau avec des oeufs intégrés dans la pâte et en Provence, la Couve, un gâteau parfumé à l’orange.

Et chaque année pour Pâques, les français mangent… 15 000 tonnes de chocolat, alors autant en manger du bon ! Le chocolat préféré reste le chocolat noir, le chocolat au lait arrive en deuxième position, suivi du chocolat blanc.