Fournil Bossard - Nantes

RECOMMANDER
6
J'aime
78
Partages

Boulanger, Pâtissier

Site internet :

Accès & contact

5 rue Paul Bellamy

44000 NANTES

DEMANDER UN DEVIS ENVOYER UN MESSAGE
Présentation

Le Fournil Bossard est une Boulangerie Pâtisserie située au centre-ville de Nantes dans le quartier Talensac.

Fort de ses 14 années d’expérience, Jean François Bossard et son équipe vous proposent toute une gamme de produits faits maison.

Au 5 rue Paul Bellamy, comme en plein coeur du marché de Talensac, l’accueil est toujours très chaleureux puis le service dynamique.

Les gourmandises fleurissent sur les étals et nous avons avons parfois envie de tout prendre 😉

Pour les petits creux le Fournil Bossard propose également des sandwichs froids, tartes salées, ainsi que des salades de pâtes ou composées de légumes variés.

Notre coup de coeur découvert avec “Janine” à Talensac, les fameuses Chouquettes !!! A dévorer sans modération 😉

Vous connaissez et appréciez cet Le Fournil Bossard ? Recommandez et partagez-les !



Lire notre interview !

Informations générales

  • Nom du dirigeant : Jean-François Bossard
  • Années d'expériences : 15
  • Horaires d'ouverture :

    Du mardi au vendredi de 7h à 20h
    Le samedi de 7h à 19h
    Le Dimanche de 7h à 20h

Informations juridiques

  • Forme Juridique : SARL
  • Date de création : 2002
  • Effectif : 20 à 49 salariés
  • Numéro de SIRET : 43893733600016
  • Code APE : 1071C

Qualifications & certifications

PHOTOS & VIDÉOS

RECOMMANDATIONS

Recommandation de

Posté le 23 novembre 2015

Mon pêcher mignon : les chouquettes ! Les meilleures sont sans nul doute chez Bossard. Alors si vous êtes gourmands... Je vous les recommande !
    
      5                  

Recommandation de

Posté le 14 septembre 2015

Jamais déçu par la qualité du pain que j'ai l'occasion de prendre après mon marché du dimanche matin à Talensac.
    
      5                  

Recommandation de

Posté le 6 septembre 2015

Lors de mes nombreux séjours sur Nantes où j'ai un petit pied à terre proche de ce fournil. Je suis ravie d'avoir trouvé une boulangerie où le pain est délicieux et en plus, il y a beaucoup de choix. En revenant du marché talensac, c'est facile de s'y arrêter. Je recommande
    
      5                  

Ajouter votre recommandation

Votre pseudo à choisir *

Votre email *

Ajouter une photo :

Ex: travaux finis, les bons croissants du boulanger, etc.

En soumettant cette image, je reconnais en être propriétaire et accepter les CGU

Votre recommandation *

Le formulaire n'est pas validé pour les raisons suivantes:

* Champs obligatoires

INTERVIEW

Bonjour Jean François, Pourquoi ce métier ?

Bonjour, j’ai commencé dans le milieu de la restauration avant d’apprendre le métier de boulanger pâtissier en autodidacte grâce à mon père boulanger. Puis, j’ai racheté la boulangerie de mon père il y a 15 ans.

Quelle formation ?

J’ai fait un CAP cuisinier et sinon le reste en autodidacte.

Comment s’est déroulée la création ?

C’était assez simple, mon père partait à la retraite et j’ai racheté son entreprise.

A quoi ressemble votre journée type ?

La journée commence à 5h avec la préparation des produits en cuisine. On ouvre la boulangerie à 7h et pour moi ça finit à 13h. Je recommences ensuite à 15h30 jusqu’à 18h et mon après-midi est réservé aux tâches administratives : papiers, courses, etc.

Votre équipe ?

L’équipe est composée de 3 boulangers et 2 apprentis, de 2 pâtissiers et 2 apprentis et moi. Pour la vente, il y a 10- 12 vendeuses et 2 apprentis.

Avez-vous votre propre méthode de travail ?

Oui, on travaille avec des produits de qualité du terroir local, par exemple, la farine label rouge, les fraises, les pommes, etc. Toute la pâtisserie est faite à partir de beurre doux de Charentes Maritimes qu’on sale nous-même. Elle est fabriquée avec du lait frais qui vient de la ferme de la Pannetière. On travaille également avec du levain naturel fabriqué par nos soins. La viennoiserie est fraiche : on fabrique, pétrit et cuissons tout nous-même. Il n’y a pas de produits congelés, c’est 100 % fait maison.

Quelles sont les qualités requises pour exercer votre profession ? Il faut être gourmand, ne pas compter ses heures, être du matin et surtout passionné !

Quels sont les outils et matériaux utilisés ? On utilise beaucoup d’outils, notamment le four, la façonneuse, la divideuse, une chambre de repos, etc.

Les avantages et inconvénients du métier ?

Je suis du matin donc ça me va. L’inconvénient principal, c’est de travailler le weekend.

Des fournisseurs en particulier ?

Nous avons des fournisseurs locaux et de qualité : les pommes viennent de chez Gérard Placier, les fraises de chez Ménard à Saint Julien de Concelles.

Des certifications ?

Nous sommes Artisan boulanger pâtissier, on fabrique entièrement nos viennoiseries avec du beurre frais sans rajout de colorant, de conservateur, ou de stabilisant.

Avez-vous des apprentis ou stagiaires ?

Parfois des stagiaires en candidatures spontanées.

Votre métier a-t-il évolué depuis votre installation ? Quelles tendances pour le futur ?

Oui, le métier a évolué, il y a notamment plus de femmes. Les conditions de travail se sont nettement améliorés et le métier est physiquement

Pourquoi choisir votre entreprise plutôt qu’une autre ?

Pour nos spécialités : les chouquettes, la tarte citron meringué, les pain spéciaux longue cuisson (pain complet, pain mais, pain aromatique, pain chocolat, etc.) Après sur Nantes, il y a de très bonnes boulangeries, la diversité et la concurrence sont bonnes pour notre métier. Les nantais sont exigeants en terme de qualité et ça freine le développement de grandes chaînes.

Quels conseils pour les jeunes ?

Travailler avec des produits frais, éviter de se lier avec des grands groupes et chaînes avec lesquelles la marge de manœuvre est restrictive et le cahier des charges très restrictif. Il faut être libre et indépendant à tous niveaux et jusqu’au bout, par exemple choisir vos fournisseurs et produits.

Avez-vous l’intention de recruter ? Par quel biais ?

J’ai recruté 5 ou 6 personnes en 1 mois : les apprentis et notamment des vendeuses car en vente se sont souvent des étudiantes. On cherche plus ou moins souvent à embaucher.

En quoi vous sentez-vous artisan ? J’ai la liberté de choisir mes fournisseurs, de fabriquer mes produits, de faire évoluer une recette en fonction des produits, des saisons car le blé change de goût.